Edito du président

En Tarn et Garonne environ 400 bénévoles animent 18 centres de distribution de l’aide alimentaire


Editorial (sans fake news) 

     Les Restos du Cœur c’est avant tout la distribution d’une aide alimentaire aux derniers de cordée mais pas que… (remarque : les derniers de cordée comme les premiers ont faim chaque jour, étonnant? N’est-il pas !)

     En Tarn et Garonne environ 400 bénévoles animent 18 centre de distribution de l’aide alimentaire. Durant la campagne d’hiver (de Décembre à Mars) c’est un volume de denrées alimentaires distribuées permettant la préparation de 300.000 repas équilibrés (pas encore bio).

     Mais plus globalement, c’est presque 1 million de personnes qui acceptent chaque semaine de bénéficier d’un des nombreux services assurés par les Restos du Cœur.

     Si l’on valorise l’heure de bénévolat au niveau du SMIC, le calcul de la contribution globale des Restos du Cœur au PIB national approche le demi milliard d’euros par an (loin derrière LVMH).

     L’association des Restos du Cœur est reconnue pour le professionnalisme de son processus de distribution alimentaire (notamment des produits octroyés par l’Europe), mais l’ambition collective des 73000 bénévoles aidés par les salariés, c’est d’être finalement reconnue comme un acteur efficient par sa contribution à la réduction des inégalités et des fractures sociales (merci Jacques).

     Comme toute organisation humaine les Restos du Cœur connaissent quelques frictions internes mais l’ambiance ordinaire des équipes est forcément joviale car la remémoration fréquente des boutades et des provocations de Coluche nous accompagnent au quotidien.

     Si donc vous cherchez un collectif « sobre et heureux » (non ça c’est Colibris) mais plutôt « frugal et jovial » alors sans hésiter poussez la porte des Restos du Cœur, vous y serez accueillis sans chichi…

    Merci d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes.

J-P Grasmuck Responsable Départemental